ANTOINE GRECO
Antoine GRECO né en 1934 dans le Sud français, et titulaire d’une agrégation en littérature française. Il a tout d’abord exercé dans son pays d'origine dans l’enseignement durant les années soixante avant de rejoindre le Maroc dans le cadre de la coopération franco marocaine dans le domaine de l’enseignement au début de l‘indépendance. A vrai dire durant cette période (50/70), le primaire et le secondaire dans presque tout le Maroc était assuré par des coopérants français. Monsieur Antoine GRECO est arrivé à Ouarzazate vers les années soixante avec toute une vague d’enseignants qui exerçait soit à Ouarzazate, Imini Boutazoult ou Bouazzar et il habitait dans le quartier DIOR JDAD prés du collège comme la plus part des enseignants de cette époque. En effet, ce quartier était le premier quartier moderne en dehors du quartier administratif.Monsieur Antoine Greco était jeune et sportif pratiquant surtout le tennis au Club.
Avec son accent particulier, monsieur GRECO nous enseignait nous enfants âgés de 10 à 12 ans au moins à l’école primaire d’application dite école musulmane devenue école HOUMMANE ELFETOUAKI différentes matières fondamentales telles que la lecture, l’écriture, l’élocution,le vocabulaire, la grammaire, la dictée, les récitations, la rédaction ou expression écrite, le langage ou expression orale et le calcul. 
En effet, au cours de cette période : Apprendre à lire et à écrire en français étaient une priorité ; les séances de calcul nous amenaient à maîtriser les outils mathématiques de base et la résolution de problèmes ; les activités d’éveil aux sciences et à la nature, à la société et son histoire à travers des planches éducatives ou ses desseins au tableau nous incitaient à réfléchir sur le monde qui nous entoure. Par conséquent, c’est en CE2 ou nous avions vu le train, le bateau, la plage, les piques niques, la ville et d’innombrables scènes de la vie, car Ouarzazate était enclavée. Sa pédagogie avait pour objectif de nous transmettre des connaissances et une méthode de travail que nous appliquons en classe d’abord, à la maison ensuite.
Par ailleurs, durant cette époque les méthodes d’apprentissage faisaient la part belle à la mémorisation et à la restitution par cœur surtout les récitations et la table de multiplication. Monsieur Antoine GRECO nous enseignait la langue de Molière en gérant la classe d’une manière adéquate. Certes, Ce n’est pas toujours simple d’être confronté à des élèves ayant une personnalité, une éducation ou des références culturelles fort différentes, mais il nous créait un climat propice aux échanges en stimulant et en motivant chaque enfant pour qu’il puisse se sentir concerné. Les bons élèves sont récompensés par des bonbons aux différentes saveurs, des baguettes du chocolat ou un polissage de leurs chausseurs par le cirage du lion noir, par contre les mauvais élèves qui n’avaient pas fait leurs devoirs ou n’avaient pas appris leur table de multiplication étaient mis au coin jusqu’à la fin de la séance ou parfois, il les obligeait à s’asseoir à genoux sur une règle en métal préalablement chauffée au soleil. Il se montrait à la fois enthousiaste, patient, souple, disponible, compréhensif, mais aussi autoritaire quand il le faut.
Autant dire que pour répondre au profil idéal de monsieur GRECO ; ce pédagogue était pour nous une perle en son genre. Toujours apte à établir un bon contact avec nous, mais aussi avec nous parents illettrés par l’intermédiaire de Moulay gardien et responsable de la cantine de l’école. 
Cet imminent instituteur, avait contribué, par l’application de ses méthodes pédagogiques, à la formation de notre personnalité, à notre acquisition des instruments fondamentaux de la connaissance de la langue de Molière. 
Monsieur Antoine GRECO était également notre professeur de la langue française au collège de Ouarzazate
Ce texte est un bref témoignage et un hommage de ma part à un professeur qui est resté gravé dans notre mémoire à jamais.
PHOTOS:
1.ANTOINE GRECO ET PIERRE LUZI dans la maison de ce dernier à Ouarzazate
2. ANTOINE GRECO en famille chez les LUZI MR PIERRE LUZI et MME SIMONE LUZI également Institutrice 
3. Antoine GRECO et Mme Simone LUZI devant la kasbah de Taourirt entrain d'assister à une fête d'Ahouach (d'autres photos exclusives sur cette fête et la kasbah de 1963 seront partagées incessamment)
4 à 10. Manuels Bien lire et comprendre
11 à 16. les planches éducatives
17. Portail et Classes de l’école musulmane

70. ANTOINE GRECO notre instituteur des années 60/70 à OUARZAZATE
70. ANTOINE GRECO notre instituteur des années 60/70 à OUARZAZATE
70. ANTOINE GRECO notre instituteur des années 60/70 à OUARZAZATE
70. ANTOINE GRECO notre instituteur des années 60/70 à OUARZAZATE
Retour à l'accueil