Troisième partie
 

Quand Abou Ali m'a parlé de Henry Kissinger et rencontre d’Antonny Quinn
Nos rencontres espacées se multipliaient au café El Malaki (Royal).Un jour il tira une carte visite de sa poche avec nom et adresse et plusieurs numéros et il m'a dit sagement, j’ai rencontré Henry Kissinger hier, il a vu mes tableaux, que j’expose dans un café à Todra. Nous avons discuté à propos de mes toiles ajoute Abou Ali, et il m'a proposé si j’ai besoin de quelques choses et je lui ai répondu sur le champ oui : La terre aux Palestiniens et une paix durable avec son peuple.

Je lui ai dit : Zut mon ami ! Pourquoi tu ne lui a pas demandé de t’emmener aux USA ? Puis nous sommes entrés dans un éclat de rire. A ce moment nous avons allumé une sèche brune dont j’ai horreur, c’était en 83-84. Son histoire tient debout, car il a l’air sage, élégant et heureux de sa rencontre. AbouAli, se remet au travail avec sa grande pochette de papier canson et ses outils dignes d’un peintre professionnel.

J'ai un pli avec ses annotations et un portrait de H Kissinger que je lui ai fait c'était en 1984 a rajouté Abouali d'un air fier.

Oui ils se sont rencontrés à Todra Tinghir puis par la suite à l'hôtel Karam à Ouarzazate, c'est là où Charjane a dessiné une caricature de Kissinger qui l’a plu énormément.
Je me rappelle de notre première rencontre sur la ruelle du marché, à deux pas de cette montre Jaz accrochée sur ce mur d’horlogerie. J’ai l’impression que le temps s'est arrêté au café El malaki avec la rencontre de ce talentueux artiste Ouarzazi . Charjane se déplaçait beaucoup en errant à Ouarzazate .et nos rencontres se faisaient au hasard sans rendez-vous.
Son caractère et celui d’un artiste qui travaille dans la rue parfois entouré de touristes sans avoir l’air d'être dérangé. Nos rencontres deviennent de plus en plus espacées, qui se tiennent au centre au café El malaki si vous voulez Café Royal chez Belkziz ou au café restaurant chez Dimitri. 
Abouali était un homme silencieux, taciturne, aimant le calme et indiffèrent vis-à-vis de son entourage. Il aime se concentrer sur son travail comme il l’a fait pour reproduire un tableau sur Leonard de da Vinci. C’était un tableau fantastique, qui était exposé pour la dernière fois dans un magasin de photographe près de cabinet d’Apostolakis.
Charjane connait les rues d’Ouarzazate par cœur et les abords de l’oued lui sont familiers et c’est là où il préfère travailler en ermite loin du brouhaha de centre-ville, lieu derrière le commissariat de Tassoumaat vers l’endroit de l’ancien Aqji Nhammou. C’est un homme difficile à comprendre ne se fiant à personne et il a son propre univers.
Par la suite, de l’encre de chine et ses portraits en noir et blanc, Charjane a intégré l’univers des couleurs. C'est à l’hôtel Karam Palace qu'il va exposer ces œuvres en couleur avec un bleu dominant . Abou Ali comme les hommes bleu, mettait un cache nez bleu en jouait de son instrument à cordes le luth arabe "Al 3oud" Anthony Quinn était là ce jour , il est venu nous rejoindre après être libéré des gens qui voulaient prendre avec lui des photos souvenirs. Anthony Quinn était émerveillé par le travail de Charjane et il a affirmé que lui aussi est un amateur de la peinture et la sculpteur qu'il a commencé à pratiquer, puis il est resté un moment à contempler ces chefs d’œuvres avec un œil d’artiste tout en prenant quelques-uns pour ses souvenirs d’un grand peintre Ouarzazi.

53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
53. CHARJANE ABOUALI  Témoignage d'un peintre sculpteur Abdsallam Messouli Par Bayoussef Mohammed
Retour à l'accueil